Quelques leçons sur le Prophète Mohammad

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louange à Allah, grâce à qui toutes les bonnes choses s’accomplissent. Paix et Bénédiction soient le Prophète Mohammad, sur sa Noble famille, ses glorieux compagnons et sur tous ceux qui les suivront jusqu’au jour où ni l’argent ni les enfants ne serviront à rien si ce n’est que celui qui parvient à son Seigneur avec un cœur plein de bonté et de quiétude.

Chers frères et sœurs en Islam, aujourd’hui nous allons parler d’un grand homme, celui qui a révolutionné le monde mieux que la science ne l’a fait, celui à travers qui des peuples entiers ont trouvé guidance et gratitude de la part d’Allah, le fils unique du défunt Abdallah fils d’Abdoul Mouttalib, l’Imam des croyants et le sceau des Prophètes. Nous ne saurons décrire cette personne sublime de tous les temps. Beaucoup ont déjà écrit sur Lui et certes cela suffit pour nous montrer qui était ce véritable guide de l’humanité. Nous ne voulons pas répéter ces écrits mais nous pensons que nous pouvons rappeler du moins quelques raisons qui font de Lui le dirigeant idéal de cette Terre.

Si vous convenez avec moi, alors voyons très rapidement en résumé quelques vertus de Sa grandeur :

  1. L’homme le plus indulgent

Le Prophète Mohammad (SAW) a vécu à la Mecque pendant 53 ans environ dont 13 ans après qu’il soit élu Prophète et Messager d’Allah. Tout le Quraïsh a attesté de sa bonne foi et sa capacité de pardonner pour le tort qu’on lui causait. Il ne leva guère contre ses adversaires si ce n’est que pour les ramener à la raison. Plusieurs d’entre eux ont fini par embrasser l’islam, comme le surligne l’exemple d’Omar Ibn Khattab (RA). A son immigration à Médine, il avait la force, la capacité de se venger contre les impies de la Mecque mais jamais il n’a songé à un tel acte. Plus une personne était dur envers lui plus il s’armait de patience. Il était extrêmement indulgent surtout que maintenant il avait la haute main et le pouvoir d’exercer des représailles. On comprend sûrement que ce verset l’a renforcé dans son attitude originelle : « Pratique le pardon, ordonne le bien et éloigne toit des ignorants ». Et c’est en cela qu’on dit que son comportement était coran entier ambulant.

  1. L’homme qui a prôné l’égalité

Serait-il un assoiffé du pouvoir, il aurait pu se faire des châteaux les plus somptueux au monde. Après qu’il a réuni une armée, il aurait soumis les Quraïshites à ses ordres et lui seraient totalement soumis. Mais il ne l’a pas fait. Il a toujours appelé les gens à se soumettre à un seul Dieu Allah et de lui vouer un culte sincère. Il refusait à ce qu’aucune personne quelque soit son statut social ne s’érige au-dessus des autres. Ne dit-il dans ce Hadith : « Vous êtes les fils d’Adam et Adam a été créé de terre. Aucune personne n’est supérieure à une autre, excepté en piété et en bonne action ». Il dit encore : « Allah ne vous juge pas en fonction de votre apparence ni de vos richesses, mais Il regarde vos cœurs et observe vos actions. »

  1. Le doux
Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *