UJMAH: Sensibilisation au patriotisme

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de formation civique et d’éducation à la citoyenneté, le mois de Novembre de cette année a été décrété deuxième édition du mois du civisme et de la citoyenneté. Dans ce contexte, et sous l’impulsion du Ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique et conformément à l’un de ses objectifs, l’Union des Jeunes Musulmans pour l’Action Humanitaire (UJMAH) a organisé les 25 et 26 novembre derniers deux séances de sensibilisation civique et citoyenne à l’intention des élèves. Portant sur le thème du patriotisme, ces séances de sensibilisation ont eu lieu respectivement au Centre Culturel Islamique (CCI) et au CEG Agoè-Nyivé Centre à Lomé.

cci-ujmah

Le mercredi 25 novembre, les élèves du Collège islamique du Centre Culturel Islamique (CCI) de Lomé ont été sensibilisés au patriotisme. L’exposé sur le thème commença après la cérémonie d’ouverture qui a été ponctuée par : la psalmodie coranique d’un élève, le mot du président de l’association M. TCHAGBELEOU Hassan et le mot du représentant du Directeur du Collège islamique qui a rappelé aux élèves que les valeurs islamiques exigeaient le respect de sa patrie. Le président quant à lui a exhorté l’assistance à prêter oreilles attentives au message que l’orateur allait délivrer ; et a remercié la Direction du CCI et tout le corps enseignant pour leur accueil et l’effort consenti pour l’éducation des leaders de demain. La salle de conférence du centre a été rempli pour l’occasion.

agoe-ujmah

Au CEG Agoè-Nyivé Centre, l’activité débuta l’après-midi du jeudi 26 novembre par une cérémonie d’ouverture dirigée par le Président de l’UJMAH, le Directeur adjoint de l’établissement et quelques enseignants devant plusieurs centaines d’élèves. Pour la circonstance, les bancs ont été déplacés des classes à la vaste cour de l’école.

Dans les deux établissements, abordant le thème « le patriotisme » les orateurs à savoir : MM. BASSABI Abdou Nafiou (au CCI) et MASSASSABA Issa (au CEG Agoè centre), tous deux Juristes de formation, dans leur introduction ont défini les concepts “patriotisme”, “civisme” et “citoyenneté”.  Les élèves pouvaient donc retenir que « le patriotisme est un sentiment partagé d’appartenance à un même pays, la patrie, sentiment qui en renforce l’unité sur la base de valeurs communes. Il conduit à ressentir de l’amour et de la fierté pour sa patrie. Le patriote est donc prêt à se dévouer ou à se battre pour elle afin d’en défendre les intérêts ». De cette acception, il ressort l’importance de conscientiser la jeunesse, relève de demain au patriotisme afin d’éviter des dérives dont elle est souvent victime. Dans la suite de leur communication, les deux éminents conférenciers ont ressorti les causes de la crise du patriotisme, les manifestations de l’incivisme chez les jeunes au Togo et ont proposé des approches de solutions pour l’éducation à l’amour de la patrie. Dans sa conclusion, M. MASSASSABA a attiré l’attention des élèves sur la devise de leur pays le Togo ; « Notre devise : Travail-Liberté- Patrie est une phrase pleine de sens qui nous convie au travail duquel découle la liberté pour la construction  de la patrie ».

Après l’exposé, les élèves, enseignants et autres participants ont eu l’occasion de poser des questions afin de mieux cerner le thème et ses contours. Le débat mis fin à l’activité sur une note de satisfaction de tous les acteurs surtout du corps enseignant qui a émis le vœu que de telles initiatives soient perpétuées pour l’adoption de comportements civiques et citoyens en milieu scolaire.

Pour rappel, l’association UJMAH a vu le jour le 23 janvier 2003 à Agoè-Houmbi à Lomé et est reconnu par les autorités sous le récépissé N°0315/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA. Elle a pour but d’œuvrer pour le bien être de la population Togolaise. Elle est active sur le plan national par l’organisation de plusieurs activités telles que : conférences publiques, Séminaire de formation islamique et managériale (SEFIMA), concours de récitation du saint Coran, alphabétisation des femmes, diverses formations etc.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *